sam.

23

juin

2012

Le bilinguisme, entre enthousisasme et déception

Le bilinguisme de l'enfant?

C'est facile durant les premières années, quand l'enfant est entouré de papa et maman. Les premiers, mots dans la langue de maman? C'est l' émerveillement. La première phrase dans la langue de papa? C'est l'extase.

Et après?

Arrive l'école maternelle française, monolingue, qui happe notre enfant et qui risque d'anéantir notre rêve du bilinguisme infantil sans peine!

C'est là que le travail des parents commence: tenir l'équilibre entre le maintien de la langue dela famille (ou de maman, de papa) et l'acquisition du français qu'il faut encourager.

Écrire commentaire

Commentaires : 1
  • #1

    cyrille (jeudi, 28 juin 2012 19:05)

    Bonjour,
    Si je suis globalement d'accord avec le propos, j'apporterais une nuance sur le fait que le travail des parents commence au moment de l'entrée à l'école maternelle. Je considère qu'il a commencé dès le début pour protéger la langue la plus faible. J'ai le sentiment d'avoir passé mon temps à me battre pour maintenir l'équilibre, avant, pendant, et après l'école. Je pense qu'il faut distinguer les cas et j'ai créé une grille d'analyse des situations que je résumé ainsi :
    L1&L2 dans Pays1
    L1&L2 dans Pays3
    L1&L1 dans Pays2
    et enfin L1&L1 dans Pays1
    Selon le cas, les mesures compensatoires seront différentes, mais dans tous les cas, elles dépendent du travail des parents.
    Bravo pour votre engagement dans ce domaine, nous ne serons jamais assez nombreux pour tenir face au rouleau compresseur de l'école.

3e édition augmentée
en 2015

Sorti en 2012

Version allemande

3e édition en 2016