Des mots vieux de 15000 ans!

Une équipe de linguistes de l’université de Reading en Angleterre  a identifié une vingtaine de mots vieux de 15000 ans!

On suppose en général que les mots ne vivent pas plus de 9000 ans. L’évolution et l’introduction de mots d’autres langues mènent à l’extinction des mots anciens.

Mais il semble que cette règle ne s’applique pas toujours.

Mark Pagel et ses collègues
ont identifié des homonymes (des mots qui ont le même sens et une sonorité semblable) qui ont survécu depuis 150 siècles !

Parmi eux nous trouvons « donner », « mère », « non », » quoi », « entendre », « homme », et aussi « cendres »  et « ver ».

Ceci laisse supposer l’existence d’une « proto-langue » eurasienne qui aurait donné naissance à 700 langues modernes parlées aujourd’hui par la moitié de l’humanité.

Les 700 langues étudiées appartiennent à des familles de langues différentes comme les langues indo-européennes, altaiques (turc, uzbèque, mongole), dravidiennes (langues du sud de l’Inde), inuit-yupik (langues de l’Arctique), uraliennes (finnois, hongrois et quelques autres), etc.

Les 23 mots définis comme « ultraconservés » ont le même sens et une sonorité semblable dans au moins 4 langues des 7 familles  étudiées.

Selon leurs études, des mots utilisés au moins 16 fois par jour par un locuteur moyen avaient la plus grande chance d’avoir un homonyme dans au moins 3 familles de langues.

Sur cette page on peut entendre le son des mots dans les différentes langues
http://www.washingtonpost.com/wp-srv/special/national/words-that-last/

Source: http://www.pnas.org/content/early/2013/05/01/1218726110

Commentaires : 0

3e édition augmentée
en 2015

Sorti en 2012

Version allemande

3e édition en 2016